30 janvier 2010

Les voeux du Club JUSTICE

Voeux_JUSTICE_recto

Le Club Justice est un club de réflexion qui émane du courant JUSTICE MJS proche de personnalités politiques œuvrant pour le rassemblement des forces progressistes, telles que Ségolène Royal, François Rebsamen ou encore Jean-Pierre Mignard. 

Notre Club s'inscrit dans une démarche de réflexion, de dialogue, au-delà du simple débat et de la polémique. Utilisant la Démocratie participative comme base, et la Philosophie morale et politique comme méthode, nous espérons ainsi aborder tout sujet sans tabou. 

Idéaliste au sens premier du terme, c'est-à-dire, plaçant l'Idée comme fondement de la réflexion, nous souhaitons aller au-delà de l'esprit partisan, participer à la rencontre de tous ceux qui partagent les mêmes valeurs, ouverts à tous ceux qui placent l'Homme au centre de leurs préoccupations. 

La difficile conciliation entre les Idées d'Egalité et de Liberté entretient le clivage gauche-droite. Cette difficulté est largement surmontable si nous réfléchissons à l'idéal de Justice. Transcender ce faux clivage partisan par une réflexion sur ce que doit être un monde juste, c'est là l'impératif d'un courant progressiste. 

Nous sommes Libéraux au sens premier du terme. Comme tout socialiste. Nous assumons l'héritage de la Philosophie des Lumières. Nous savons que la Liberté est le but ultime de l'Homme. Mais cette Idée si précieuse dépend de toutes les autres. Il n'existe pas de Liberté sans cadre. Il n'existe pas de Liberté sans Justice, cette dernière basant son sens concret sur l'Egalité des possibles. Car si le Bonheur de chacun dépend de sa possible accessibilité à une véritable Liberté, alors à nous de réfléchir sur tout ce qui conditionne ces possibilités. C'est là la noblesse de la Politique. Créer les conditions collectives du Bonheur de chacun. 

Notre Club vise donc avec un ton corrosif à analyser notre société, ces évolutions, ces paradoxes, afin de promouvoir la Politique, celle qui basée sur l'Ethique et le respect peut conduire au dialogue. Au-delà des étiquettes partisanes, des incantations, des carcans, les progressistes doivent se rappeler l'essence-même de leur combat pour l'Homme et sa Liberté : la Justice. 

En ce début de nouvelle décennie, notre réflexion portera sur les paradoxes liés à l'idée de Progrès et à celle de Démocratie.

De la part de Jean-Baptiste HERMANN
Coordinateur national du Courant et du Club Justice 

Et de l'équipe nationale JUSTICE MJS

Vincent BEGRAND (Coordinateur régional MJS Bourgogne), David CUOQ (Animateur Fédéral du MJS 07), Vincent DESHAYES (CN MJS 38), Antoine HOAREAU (Animateur Fédéral du MJS 21), Pierre LABANOWSKI (MJS 87), Delphine LITCHMAN (Animatrice fédérale MJS 09), Marie LOMBARD (MJS 75), Hugo ROUSSEL (BN MJS 59), Léo VITRY (MJS 59)…

Avec toutes nos amitiés, 

Adriane DUBOIS-DECUZZI

Responsable de la Communication du Courant et du Club Justice

Voeux_JUSTICE_verso

Posté par justice à 19:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Les voeux du Club JUSTICE

Nouveau commentaire